mars 25, 2016

Revenir avec un visa Touriste après un Working Holiday Visa en Australie

Nous revenons aujourd’hui avec un article un peu plus « pratique » puisque nous allons parler de notre expérience de retour en Australie avec un visa touriste après un Working Holiday Visa.

Fin Septembre dernier, notre visa arrivait à expiration et nous n’avions pas fini notre tour d’Australie. On a donc voulu rester plus longtemps sur le territoire sans utiliser notre 2ème année de WHV (acquise grâce à notre travail en ferme et notre bénévolat au cours de notre première année).

On n’avait pas vu assez de jolies îles… – Magnetic Island

Il nous restait un petit chemin à parcourir : le Centre Rouge et la Côte Est afin de rejoindre Sydney.
Deux options s’offraient à nous :
– Demander un visa à partir du territoire, il faut à ce moment là payer environ 400$ et il est la plupart du temps refusé
– Sortir du territoire, demander un visa touriste, gratuit et il sera accepté dans 99% des cas.

Ni vu suffisamment de paysages à couper le souffle – Uluru

Comme vous avez pu le comprendre, nous avons décidé de nous prendre des vacances en dehors de l’Australie pour être sûrs d’avoir notre visa. A ce moment là, nous approchions de Darwin et la solution la moins coûteuse était Bali.
Retrouvez tous nos articles sur Bali en cliquant ici !

Nous avons attendu quelques jours avant de faire notre demande de visa après être sortis du territoire. Une fois notre demande envoyée, nous avons reçu notre visa en 2 heures. Très rapide donc !

Ni profité encore de toutes les côtes Australiennes – Tasmanie

Mais le plus dur était à venir… Nous avions lu à plusieurs reprises que des personnes aient pu subir des interrogatoire à la douane. Et devinez quoi ?? Nous y sommes passés !
A dire vrai, je pense que si mon passeport était passé au scan électronique, il n’y aura pas eu d’interrogatoire. Mais un agent de la douane à donc du vérifier mon passeport et s’est aperçu que je revenais après un WHV.

On n’avait pas eu assez de panne-apéro 😉

Xavier a aussi été appelé et voici les questions que l’on nous a posé :
– Pourquoi revenez-vous ?
– Pour combien de temps ? Avez vous une preuve que vous quittez le territoire à telle date ?
– Avez-vous des tours organisé réservés ?
– Où logez-vous ce soir ?
– Comptez-vous travailler ?
– Combien d’argent avez vous pour rester 2 mois sur le territoire ?

Ils veulent juste s’assurer que vous ne revenez pas pour travailler au black ! Je pense que ce qui nous a aidé c’est que nous avions déjà notre avion pour la Thailande 2 mois plus tard à partir de Sydney (alors que nous étions à Darwin, ce qui laissait donc imaginer que nous allions bouger) ainsi que nos économies.
Après 10 minutes de questions, nous avons été autorisés à repasser les frontières australiennes !
Quelques jours plus tard, des amis nous racontaient qu’ils connaissaient des personnes qui ont du repartir en France après 12h d’interrogatoire. Ils avaient en effet l’intention de travailler durant leur visa touriste et se sont fait prendre !

Vous savez maintenant ce qui peut vous arriver si vous mentez mais ça serait dommage de gâcher de l’argent en billets d’avions inutiles 😉

Si cet article vous a aidé, n’hésitez pas à le partager sur Facebook, Twitter ou à vos amis qui sont susceptibles de se poser la question !

Laissez nous un commentaire pour nous dire si vous aussi, vous êtes revenus en Australie avec un visa Touriste et nous expliquer comment ça s’est passé ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *