A peine après avoir quitté le bateau qui nous ramenait de notre excursion avec les requins baleines que nous sommes déjà en route ! L’objectif est de rallier le parc national de Karijini à 650km d’Exmouth.
Juste avant le parc, on s’arrête à la ville minière de Tom Price ! Malheureusement la pluie s’est installée pour 2-3 jours donc on attend impatiemment qu’elle s’en aille pour pouvoir profiter du parc national dont tout le monde nous à toujours vanté la beauté…
La librairie en ville ne permet pas de brancher les appareils électroniques et le wifi est de mauvaise qualité. La loose quoi. ^^

A 10km de la ville, on se trouve une aire de repos où le peut camper tranquillement et où on passera la majorité de notre temps à attendre, en s’occupant comme on peut !

On se fait un copain sur l’air de repos, un dingo (chien sauvage) qui nous observait d’un air intéressé sans pour autant s’approcher.
Dans la nuit, on les entend, ils sont plusieurs, on croirait être entourés de loups ! Et au réveil on trouvera les tongs de Guillaume aux quatre coins du campement, completement déchiquetées…

PHOTO TONG

Pour passer le temps, on décide d’aller visiter la mine de Tom Price : visite guidée de 1h30, $30 par personne.
On a vraiment eu l’impression de perdre $60… Sur 1h30 de visite, il y a 30 minutes de tranport pour aller et repartir de la mine. Ensuite nous sommes restés 55 minutes dans le bus à faire le tour de la mine et à écouter, ou plutôt essayer de comprendre ce que nous disait le chauffeur. Il avait un accent très prononcé et le fait qu’il parle dans un micro n’arrangeait pas les choses !
Et 5 minutes pour admirer le trou géant, oeuvre des machines.

Heureusement, à la fin on nous distribue une petite feuille qui regroupe les infos sur la mine et puisque ça reste impressionnant, on va partager ça avec vous :
⦁ La première année (1966), ils ont extrait 5 millions de tonnes. En 2008 ils atteignaient 28 mt.
⦁ Pour tranporter le tout, ils utilisent des Dump Trucks de la marque Komatsu, qui coûtent 4,5 millions de dollars et ils en possèdent 36. Ils peuvent transporter 240 tonnes de fer et ont un réservoir de 4920 litres de fuel
⦁ La compagnie propriétaire de la mine possède le plus grand réseau féroviaire du pays qui relie 15 mines, le réseau ferait approximativement 1600km. Les trains qui circulent dessus font 2,5km de long (!! faut pas tomber dessus au passage à niveau…) avec environ 230 wagons.
C’est fou !
Les road-trains, que l’on croise fréquemment dans cette partie du pays font jusqu’à 54 mètres de longueur, il leur faut 1km pour s’arrêter lorsqu’ils sont à 100km/h.

Karijini-8

Une fois la pluie finie, on rejoint Karijini pour en prendre plein les yeux !

On y trouvera de supers spots pour camper gratuitement

Des paysages de fous qui allient terre rouge, gorges, cascades et rivières

 

Des marches les plus étonnantes : Spider Walk, traversée d’un court d’eau qui arrive à la taille ou encore longer des gorges sur plusieurs mètres pour éviter de tomber dans l’eau (Succès pour tous sauf Marine … 😀 )

 

On a pu se baigner dans pratiquement toutes les marches, histoire de se raffraîchir de la température qui commençait sérieusement à grimper !
L’eau était pour nous orangée à cause des récentes pluie mais elle est habituellement très claire…

Les gorges étaient justes grandioses, ce parc national restera une des choses que nous avons préféré visiter en Australie. Les photos ne peuvent montrer la beauté de l’endroit. C’est tellement grand, les marches sortent tellement de l’ordinaire et des rando fades à suivre seulement un chemin balisé voir goudronné !

Et surtout... On a passé un super moment avec les copains ! :D
Et surtout… On a passé un super moment avec les copains ! 😀

 

Retrouvez notre expérience de requin-baleine et de Karijini en vidéo ! 🙂

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter ou Instagram ! Vous serez au courant de toutes les actus 🙂

 

Laisser un commentaire

5 COMMENTS