Cambodge : Visite de la capitale Phnom Penh et de la Prison S21

Retour sur notre visite de Phnom Penh : la capitale du Cambodge.

Avec notre retour en France, on avait laissé de côté les articles sur notre voyage en Asie du Sud Est, on a un peu de temps devant nous mais toujours autant de choses à raconter, vous donc retrouvez dans cet article nos derniers moments au Cambodge !

La visite de la capitale Phnom Penh se fait très rapidement, en une journée vous pouvez avoir fait le tour selon votre rythme et ce qui vous intéresse. On vous dévoile ici ce qui nous a fait vibrer à notre passage.

On était prêts à sauter la visite de Phnom Penh mais nous voulions absolument en apprendre un peu plus sur l’histoire du pays avant de le quitter quelques jours plus tard.

Visite de la Prison S21 « Tuol Sleng »

On vous recommande fortement les audio guides. Attention, la visite est très dure à supporter et les témoignages que vous entendrez vous mettront dans des états que vous ne suspectez même pas. Mais l’audio guide est important, pour situer et comprendre comment se passaient les choses. 

Astuce : on en avait pris un pour deux puisqu’il est possible de brancher deux paires d’écouteurs. 

Autrefois un lycée, aujourd’hui un musée, ces bâtiments ont servis dans les années 1970 de prison où les pires tortures étaient administrées.

S21 Cambodge prison

S21 Cambodge prison

14 000 personnes seraient passés entre ces murs. Une fois que l’on passait la grille d’entrée, il n’y avait aucune chance de s’en sortir. À la libération du camp, il y avait sept survivants.

S21 Cambodge prison

 


Les Khmers rouges enfermaient à S-21 tous ceux supposés être des opposants au régime, et ce pour n’importe quel motif. Les personnes incarcérées étaient aussi bien des jeunes que des personnes âgées. Il y avait des femmes, des enfants et même des bébés et parfois des familles entières. Ouvriers, intellectuels, ministres, diplomates cambodgiens, mais aussi des étrangers (Indiens, Pakistanais, Anglais, Américains, Canadiens, Australiens…) s’y côtoyaient. Le simple fait d’être enseignant, de parler une langue étrangère, d’être religieux ou même simplement de porter des lunettes (y compris pour les enfants) était suffisant pour être considéré comme intellectuel et donc « à exterminer ». – Wikipedia


 

S21 Cambodge prison

Après toutes les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale, comment avons-nous pu laisser passer ça ? Au total, le Cambodge aurait perdu entre 20 et 40% de sa population en quelques années. Une claque historique dont on ne parle malheureusement pas dans nos écoles.

S21 Cambodge prison

 

Nous passerons le reste de notre temps sur la capitale à flâner dans les rues.

Le Marché Central de Phnom Penh

Ce monument art déco, construit par la France dans les années 1930 sert toujours de marché. A l’époque, considéré comme le plus grand marché d’Asie, il abritait et abrite toujours, des stands qui proposent toutes sortes de biens : vous y trouverez tout ce que vous cherchez ! Des bijoux, des téléphones, des habits, de la viande ou du poisson, des épices ou encore des boui boui pour manger sur place…

Marché Centre Phnom Penh

Marché Centre Phnom Penh

Marché Centre Phnom Penh
Les bords du Mékong

Au rythme de nos pas, on se retrouve rapidement sur les bords du Mékong qui longe Phnom Penh. Nous étions affolés de voir tous ces déchets éparpillés autour de nous. Il y a un réel manque de connaissance ou de moyens sur le tri et le recyclage du plastique. Nous avons pu voir au Laos les mêmes visions d’horreur, quand on sait qu’ils se nourrissent grâce au Mékong mais qu’ils y déversent tout et n’importe quoi, ça ne finira pas bien 🙁

Phnom Penh Mékong

Phnom Penh Mékong

Phnom Penh Mékong

A part ça il était intéressant d’être témoins de moments de vie simples.

Phnom Penh Mékong
La nuit tombée, extraits de vie

Phnom Penh nuit

Phnom Penh nuit

Il fallait vraiment qu’on en parle de la nuit tombée… Un soir, à quelques kilomètres du centre ville, nous avons eu l’agréable (non) surprise de croiser la route d’un énorme serpent !! 
Sur le coup, pas de photo puisque nous avons été arrêtés par une Cambodgienne qui avait peur qu’on lui marche dessus, tellement on parlait on ne l’avait même pas remarqué ! Au moins 2m de long, 20 cm de diamètre et même si nous ne sommes pas phobique, un bon sursaut de coeur ! 

Phnom Penh nuit

 

Quelques jours plus tard, nous passions la frontière Cambodge – Laos, non sans mal… Je pense que ça fera l’objet d’un prochain article puisqu’il y en a des choses à raconter !

Avez-vous eu l’occasion de visiter le Cambodge ? Si oui qu’est ce qui vous a le plus marqué, sinon qu’est ce qui vous donne le plus envie ?

Pour rappel, nos articles sur le Cambodge :

– DE KAMPOT À KEP : LA VIE TRANQUILLE À LA CAMBODGIENNE

– SIHANOUKVILLE : PORTE D’ACCÈS DES PLAGES PARADISIAQUES DU CAMBODGE

– CAMBODGE : VISITE DES TEMPLES D’ANGKOR, DE LA RÉGION DE BATTAMBANG ET DES VILLAGES FLOTTANTS DE KAMPONG CHHNANG

Post Author
Laura et Xavier
Bienvenue sur notre blog ! Nous sommes Laura et Xavier, deux jeunes français avides d'aventures et de découvertes. Nous voyageons à notre rythme et tentons de capturer les meilleures images au fil de nos escapades. N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ça nous fait toujours plaisir ! :) A bientôt sur le blog !

Comments

2 Comments
  1. posted by
    Yndra et ses envies
    Mar 13, 2018 Reply

    J’aimerai vraiment visiter l’Asie, et carrément faire un roadtrip ! Ce serait cool ! Les photos sont vraiment top !

    http://yndraetsesenvies.fr

  2. posted by
    Rattana
    Mar 29, 2018 Reply

    Hello,

    Ce qui m’a marqué au Cambodge c’est son histoire bien sûr, mon grand père a été tué par les khmers rouges donc ça ne peux que me toucher. Je retournerai avec grand plaisir à Phnom Penh qui ne cesse d’évoluer à grand pas 🙂

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *