Le temps des cerises

Salut à tous ! Désolés pour le peu de nouvelles, nous étions à fond dans le boulot ! Maintenant que la saison des cerises est terminée pour nous, quelques articles vont fleurir dans les jours qui suivent 🙂

 Attention, long article ! 🙂

Lorsque nous sommes arrivés sur Orange, fin octobre, nous avons cherché du boulot presque aussitôt afin de cumuler nos jours pour le second visa mais aussi remplir notre porte-monnaie ! Premier objectif : trouver le centre d’information de visiteurs où nous avons récolté une adresse e-mail d’une entreprise qui cherchait du monde pour du “packing”.

Packing

Le packing est le tri est le conditionnement du fruit, ici il s’agissait de cerises !

Ni une, ni deux, nous contactons l’entreprise qui nous explique brièvement les conditions :

Payés 21$ brut de l’heure, 8h de travail par jour et nous devons nous présenter le lundi qui suit dans leur hangar. Le boulot parfait, sachant qu’on nous avait dit à plusieurs reprises que la saison des cerises était de début novembre à mi-janvier. De quoi cumuler un paquet de jours pour le second visa !

Par curiosité et aussi par précaution, nous sommes allés dans une agence pour l’emploi, Verto. La dame de l’accueil nous explique que la saison n’a pas commencée mais qu’ils ont mis à disposition des backpackers (les voyageurs) une page Facebook qui recensera les annonces de boulot dans la région, on prend toutes les infos nécessaires et on quitte l’agence.

On était mercredi et on souhaitait attendre lundi avant de démarcher d’autres fermes car on avait trouvé le “graal” ! Habituellement, les jobs de packing sont réservés aux Australiens : les conditions de travails sont relativement simples comparées à un boulot de cueillette et sont généralement pris des mois à l’avance !

Nous voilà le lundi 3 à 9h devant un énorme hangar avec une bonne centaine de voitures garées sur le parking.

Un homme au look de cowboy nous accueille, nous explique les règles de l’entreprise, et nous fait parvenir des documents à remplir. On nous fait visiter le hangar qui à plus une allure d’usine à nos yeux que de petite ferme tranquille sachant qu’on y a vu 16 lignes de tapis roulants.

IMG_20141126_093950[1]

Tenue de travail, élégante et pile à la bonne taille ! (Notez la belle trace de montre de Xavier !! 😉 )

Pour le travail, nous allons devoir porter une charlotte, une blouse et des chaussures fermées, tous les bijoux sont interdit (alliances, montres, piercing, ect). Il est interdit d’écouter de la musique et de manger des cerises. Nous alternerons entre tri et mis en boite après chaque pauses (3 pauses dans la journée : 2 x 15 min + 30 min de déjeuner).

IMG_20141207_201130Le guide de la cerise parfaite

Après 2h30 de “formation”, on nous renvoi chez nous en nous disant de rester proche de nos téléphones afin de s’assurer une place dès que les cerises arriveront.

On commence rapidement à déchanter… Même s’ils achètent les cerises des producteurs des villes aux alentours, celles proches du hangar sont encore bien vertes !…

Alors que nous étions sur le chemin du retour, nous avons vu une annonce sur la page Facebook de Verto disant qu’ils recherchaient deux personnes, c’est à ce moment là que nous avons travaillé 5 jours dans les vignes de Claire.

Une semaine après notre “formation”, nous sommes enfin appelés pour aller travailler dans l’usine de cerise ! Grosse déception quand on nous annonce après 5h, à peine, de boulot que la journée est finie…

IMG_20141203_172217

La plus grosse cerise qu’on ait pu trouver !

C’est à ce moment là que nous décidons de partir sur Cowra afin de travailler dans les champs de pastèque. Les conditions de travail étant dures, on décide d’appeler tous les jours l’usine de cerises afin d’être mis en tête de liste pour travailler !

Nous retournons donc sur Orange où nous décidons de dormir sur les terres de Claire, le camping nous revenant trop cher.

Malheureusement les heures sont rares à l’usine de cerises et on commence à chercher à nouveau autre chose : on passe plusieurs appels, on démarche les fermes, jusqu’à ce que Claire nous annonce qu’elle connait quelqu’un qui va commencer la récolte de cerises dans les jours qui suivent et qu’il est prêt à nous embaucher…

IMG_20141121_165528[1]

Petit cours de français pour aider la fille d’un fermier dans ses devoirs !

Cela veut donc dire que les cerises vont finir par arriver… Et là on se pose une grosse question…

Pick et Pack sont sur un bateau… Le quel tombe à l’eau ?

Picking

Le picking consiste à la cueillette du fruit. 

On a alors lister tous les avantages et inconvénients des deux boulots :

Picking : 

+ Le boulot commençait maintenant

+ Il est possible de choisir ses heures de boulot (pour éviter les grosses chaleur par exemple)

Le travail dépend des conditions météorologique : la pluie abîme les fruits et rend la récolte impossible

+- Payé au rendement : plus on cueille de fruits, plus on gagne de sous !

Travail difficile : port de lourdes charges, en hauteur, en extérieur (soleil, chaleur, insectes…)

Packing : 

+ Travail payé à l’heure

+ En intérieur

+ Peu fatiguant

Dépend de la récolte des cerises, s’il pleut il y aura moins de fruits ou de moins bonne qualité.

Travail peu stimulant

Autant vous dire qu’on a rapidement pris la décision d’attendre que les cerises arrivent et continuer dans l’usine et on a bien eu raison !

Tous les jours on appelait l’entreprise pour savoir s’il y avait des places disponibles afin de travailler, ils ne savaient jamais avant 16h pour le lendemain et nous ne savions jamais pour combien de temps nous allions travailler. Nous avons fait des journées de 5H comme des journées de 12h sans savoir, jusqu’au moment où l’on s’arrêtait, à quelle heure on allait finir…

IMG_20141207_201246

12h de boulot… ça rend fou ! 😉

Nous étions comme des robots, le bruit ambiant des énormes machines donnaient des maux de tête et nous devions utiliser des boules qui-ès afin de minimiser les sons ! Ils étaient très mal organisés et si tu avais le malheur d’avoir énormément de cerises qui arrivaient sur le tapis, ils te laissent te débrouiller, peu importe le nombre de cerises gaspillées (tombées au sol ou écrasées).

Début décembre, nous travaillions 2 à 3 jours par semaine. Un jour où nous n’étions pas prévu pour travailler, notre copine Laura reçoit un appel d’une ferme qui cherche des personnes pour faire du packing dans sa petite entreprise !

IMG_0294

Une fois arrivés là-bas, Michael, le boss, nous explique qu’il avait pris le numéro de Laura quand elle l’avait appelé quelques semaines plus tôt pour du boulot éventuel. Comme quoi…!

Il nous fait rapidement visiter son hangar, qui n’avait strictement rien à voir avec le premier puisqu’il y avait seulement 4 lignes de tapis roulant !

IMG_20141208_122033

A vos marques… prêts… PACKEZ !

Nous travaillons quelques heures dans une ambiance très, mais alors trèèèès relax ! On connaissait déjà le boulot donc ils étaient contents de pas avoir à nous former mais c’était une nouvelle machine pour eux. On est arrivés au moment des tests : ils arrêtaient la machine toutes les 20 minutes afin de régler des choses… Ça nous fait bizarre vu qu’on était habitués à travailler plus de 3h sans pauses !

IMG_20141222_161705

Au fur et à mesure des jours, ils se perfectionnent, les pausent se réduisent et s’écourtent mais c’est un vrai “paradis” à y travailler par rapport à l’autre usine ! On peut manger des cerises autant que l’on veut, parler, aller aux toilettes à tous moments…

L’ambiance était beaucoup plus détendue et nous avons fini la saison avec eux ! Les conditions de travail étaient agréables même si nous avions peu de repos car il fallait mettre les cerises en boîtes avant Noël !

IMG_20141205_084256

Le travail était plus varié : nous devions assembler les boîtes qui accueilleront plus tard les cerises !

Les cerises sont triées de telles sortes à ce que l’on jette celles qui sont explosées ou trop abimées et l’on met en catégories 2 celles qui sont légèrement abimées. Les bonnes sont mises en boîtes de 1, 2 ou 5kg.

Les cerises sont très appréciées par les australiens puisqu’elles sont disponibles à la période de Noël, c’est LE cadeau que l’on fait à ses proches ( comme le chocolat en France par exemple !).

Les catégories 2 sont utilisées dans la cuisine et sont transformées en confiture ou incorporées dans des tartes !

IMG_20141223_104332

Lors d’une matinée sans packing, on a voulu tester le picking. Enfin… “on” : les deux filles !

On s’est retrouvées a 6h30 entre les cerisiers avec un sceau à enfiler autour du buste et une échelle.

L’objectif était de vider les arbres et nous étions payées au rendement : plus on cueillait de cerises, plus on gagnait de sous !

IMG_20141210_072939

Premier “bucket” rempli !

Le sceau à une capacité d’environ 9kg et nous devions remplir une caisse de 15 kilos pour gagner 12$ !

Le travail est dur et nous a conforté dans l’idée de rester en packing : le sceau pèse lourd sur le dos et ce n’est pas pratique lorsque l’on doit monter ou descendre les échelles.

Nous sommes finalement très content d’être restés avec Michael puisque nous avons fait autant (voire plus) d’heures que dans la grosse usine mais avec des conditions de travail bien plus humaines !

IMG_0286

Nous aurions aimé prendre plus de photos de l'”usine” mais il était interdit d’en prendre, vous auriez pu vraiment vous rendre compte de la différence… 🙂

On a retenu deux leçons… Ne pas se fier aux trop grosses entreprises en pensant qu’il y aura du travail tout le temps, et aller là où l’on se sent le mieux… Chacun commençait à perdre la tête dans cette usine !

Si vous souhaitez un contact dans le packing de cerises, contactez-nous grâce au formulaire en haut de l’article ! 🙂

On vous souhaite un merveilleux Noël et on pense fort à nos familles ♥

Laura et Xavier

Post Author
Laura et Xavier

Bienvenue sur notre blog ! Nous sommes Laura et Xavier, deux jeunes français avides d’aventures et de découvertes. Nous voyageons à notre rythme et tentons de capturer les meilleures images au fil de nos escapades.
N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ça nous fait toujours plaisir ! :)

A bientôt sur le blog !

Comments

5 Comments
  1. posted by
    Vador
    Déc 25, 2014 Reply

    J’attend toujours mon colis….

    Joyeux Noël à tous les deux.

    • posted by
      Swyder
      Déc 25, 2014 Reply

      Pas sûre que ça survit au voyage 😉 il faudra attendre l’été prochain 😛

  2. posted by
    djian jean-charles
    Déc 25, 2014 Reply

    très interessant.bravo et bon bout d’an
    jice

    • posted by
      Swyder
      Déc 25, 2014 Reply

      Bonnes fêtes de fin d’année !

  3. posted by
    Alexandra
    Déc 25, 2014 Reply

    Finalement ça a traîné au début mais ça valait le coup !!!
    Bonnes vacances et à très vite <3

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *