Uluru, anciennement appelé Ayers Rock fait partie des Must-Do de l’Australie. Véritable emblème, il est l’attraction phare du Centre Rouge. À 460 km d’Alice Springs, il vous faudra 6 heures pour rejoindre Yulara.

Vous avez probablement déjà vu des photos de ce rocher immense au milieu du désert Australien, surtout si vous planifiez un voyage sur l’île continent ! Mais c’est à voir, pas pour dire « Je l’ai fait » mais pour comprendre ce qu’on ressent en voyant ce caillou.

carte

Uluru était un site très sacré pour le peuple Anungu, les propriétaires traditionnels des terres, pendant des centaines d’années.

Uluru

kata tjuta-15

Constitué de grès, il est haut de 348m, ce qui fait donc de lui un rocher naturel plus grand que la Tour Eiffel ! Nous avons passé 3 jours sur le parc national d’Uluru et de Kata Tjuta, autre place sacrée pour les aborigènes.

L’accès au Parc National se fait grâce à un pass de 25$ par personne, et durera 3 jours.

Astuce : Si vous arrivez en fin d’après-midi, votre pass commencera dès le lendemain mais vous aurez tout de même accès au parc. De quoi profiter du coucher de soleil ou de faire un repérage des lieux !

uluru-15

On s’est trouvé un espace pour dormir à 20km avant l’entrée du parc, dans les dunes. Il est affiché sur WikiCamps (application pour les aires de campings en Australie) et accessible seulement en 4×4 (il faut dégonfler ses pneus, le sable est très mou). L’endroit était parfait puisque nous avions une vue d’ensemble sur Uluru et Kata Tjuta et nous avons pu profiter de couchers et levers de soleil magnifiques !

uluru-4
Le must : on était seuls ! 😉

Pour les vans et voitures, il est possible de s’arrêter avant la dune et d’y grimper pour apprécier le sunset.

Nous avons fait la randonnée « Uluru Base Walk » le lendemain. 10,6 km de chemin qui fait le tour du rocher pour en apprécier toutes les facettes.

uluru-6

uluru-8

De nombreux indices tels que des peintures, des traces de feux… témoignent de la présence des aborigènes.

uluru-7
On se sent très petit face à ce rocher immense et on a pu profiter des différentes lumières du lever du soleil sur toutes les façades.


uluru-12 uluru-16

On vous conseille de commencer à marcher très tôt le matin puisque la chaleur devient rapidement écrasante et le soleil cuisant ! Plus vous commencez tôt, plus il fera frais, moins il y aura de mouches !

uluru-11

Ah oui… les mouches… On en avait bavé à Kalbarri mais je peux vous assurez que dans le centre c’était PIRE ! Armez vous d’un filet pour la tête et de beaucoup de patience, elles vont vous faire vivre un véritable cauchemar et gâcheront toutes vos photos !

kata tjuta-16

uluru-13

Une marche guidée et gratuite : la « Mala Walk », accompagnés d’un ranger pour 1h30. Il suffit de se rendre au point de départ des randonnées.

– À 10h de Mai à Septembre.
– À 8h d’Octobre à Avril.

En décidant de ne pas grimper Uluru, nous avons respecté la demande du peuple Anungu de protéger leur site sacré et avons preservé notre santé ! Des personnes sont déjà décédées alors qu’ils grimpaient Uluru, généralement d’une crise cardiaque.

Kata Tjuta

uluru-3

À une vingtaine de kilomètres d’Uluru, Kata Tjuta est composée de 36 dômes. Tout aussi sacré qu’Uluru, une balade au milieu de ces sommets est tout aussi incontournable !

kata tjuta-9

Les chemins de randonnée sont fermés à partir de 11h par les rangers si les températures dépassent 37°C dans la journée.

kata tjuta-2

Le dôme le plus haut, le Mont Olga (1070 m) domine les plaines environnantes de 400 à 600m.

kata tjuta

On y a croisé un varan curieux :

kata tjuta-4
kata tjuta-5

Les randonnées sont plus agréables à Kata Tjuta vu qu’il y a beaucoup moins de monde ! Énormément de touristes ne viennent que pour voir Uluru. Pourtant le Centre Rouge à d’autres surprises… Les MacDonell Ranges ou encore Kings Canyon ! On vous en parle dans le prochain article 😉

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, et à partager nos articles, ça nous fait vraiment plaisir ! 🙂

Facebook
Youtube
Twitter
Instagram

A bientôt !

  kata tjuta-12

Laisser un commentaire

2 COMMENTS

  1. Coucou les jeunes,
    Toujours aussi magnifique, cela dépayse énormément. En plus, c’est très instructif, merci pour ces belles leçons de géographie. Sans oublier la protection des sites aborigènes. Merci vraiment et continuez à nous faire rêver. Ici, tout va bien, merci Laura. Je vous embrasse, Joëlle