mars 9, 2024

Le CBD est-il un remède naturel ou une drogue dangereuse ?

Ces derniers temps, on entend parler du cannabidiol ou du CBD assez souvent. Beaucoup le consomment pour ses vertus thérapeutiques. Mais il y en a aussi ceux qui en doutent encore, vu que ce sont des dérivés du cannabis. Si vous voulez en savoir plus sur ces substances, poursuivez la lecture.

 

Le CBD, un excellent remède naturel

 

Le cbd, qui fait partie des cannabinoïdes différents des THC, est considéré comme une alternative pour traiter des douleurs chroniques auprès de personnes qui souffrent de ces dernières. C’est aussi une option pour la factorisation et la qualité du sommeil grâce à ces effets de relaxation et de bien-être pour traiter les états dépressifs victimes de nervosité et/ou d’hallucinations, mais également pour une sensation d’euphorie. Il n’est pas considéré comme un médicament ni comme une drogue et ne provoquera pas d’accoutumances ou de dépendance.

 

Grâce aux études, cela a démontré que le CBD joue un rôle important au niveau neuronal qui va permettre l’équilibre hormonal. Il agit sur le système nerveux central, grâce à sa fixation sur les récepteurs cannabinoïdes cb1 et cb2

 

La perception du cbd comme une drogue dangereuse

 

On confond souvent le CBD et les THC qui possèdent tous les deux des agents psychoactifs qui agirent sur l’activité mentale. Pour que le CBD devienne dangereux, ce sera du fait d’un dosage beaucoup trop abusif. Aucune chance de tomber dans une dépendance, ni de ressentir le besoin d’en consommer tous les jours, car le CBD entraîne simplement une sensation de bien-être, mais des effets secondaires peuvent se faire ressentir (tout dépend de chaque individu.) :

 

  • somnolence
  • fatigue
  • nausées et vomissements en cas de surdosage

 

Depuis que le CBD est devenu légal, nous trouvons maintenant des boutiques comme Calibud, une située à Marseille, où les fleurs de CBD ( Skittlez, Amnésia…) mais par ailleurs les extractions (super pollen hash, 3X filtré…), ont un taux de THC inférieur à 0,3 % parmi toutes les variétés, mais aussi d’autres produits à base de cbd comme les tisanes et huiles qui est une solution plus discrète pour en consommer et dont le taux de CBD est plus élevé.

 

Il n’existe pas de législation précise donc il est désormais facile d’acheter du CBD de mauvaises qualités qui peuvent être coupées avec des produits toxiques. Il sera donc difficile de tirer le meilleur des vertus du CBD, dues aux principes actifs. (relaxation, bien-être)

 

Pour conclure, avec une consommation raisonnable de CBD, les dangers de ce dernier sont quasi inexistants. On vante les mérites du CBD grâce à ces vertus anti-inflammatoires, neuroleptiques et anxiolytiques.

 

Comparaison du cbd avec d’autres substances

 

Comme vu dans le point précédent, nous avons vu le potentiel du CBD sur le corps humain et son état psychologique. Voici une comparaison entre ce composé naturel et les THC, puis comparons-le avec les médicaments pharmaceutiques.

 

 

CBD vs THC

Le cannabidiol et le tétrahydrocannabinol sont deux composés issus du cannabis. Beaucoup les confondent alors qu’ils ont chacun leur propre caractéristique.

Les THC sont plus connues pour ses effets psychoactifs alors que le cbd ne l’est pas. Ce dernier n’engendre aucune addiction, ni d’altération psychologique. Il agit sur le système endocannabinoïde d’où ses propriétés anxiolytiques, anti-inflammatoire, etc. À l’inverse, les THC agirent en se liant aux récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau.

 

Cbd vs médicaments pharmaceutiques

 

Ces deux substances ont chacune leurs propres avantages et inconvénients. Ce qui ressemble, c’est leur faculté de faire un traitement médical, mais d’une approche bien distincte. En tant que composé naturel dérivé du cannabis, le CBD a une origine naturelle. Quant aux médicaments pharmaceutiques, ce sont des composés chimiques.