C’est donc après trois mois sur Broome que nous décidons avoir amassé assez d’argent pour la fin de notre trip et nous décidons de quitter cette ville que nous avons tant chérie !

Le 6 septembre nous reprenons la route direction Darwin et pour cela nous décidons d’emprunter la fameuse Gibb River Road (La Gibb pour les intimes).

map

 

Mythique route de l’Australie, réservée aux 4×4 à cause de sa route peu maintenue. On nous promet du challenge, des passages de rivières jusqu’au capot et des creuvages de pneus (ça donne envie hein…) ! 660km de dirt-road, il est recommandé d’emporter beaucoup d’eau et un 2ème pneu de secours. yolo comme disent les jeunes, on part avec 1 seul pneu !

Il faut avant tout s’assurer que sa voiture est en bon état puisque les garages là bas sont rares et très très chers ! La légende est que le coût d’un remorquage serait de 10$ le km…

NOTE : Nous l’avons traversée au mois de septembre, donc à la fin de la Dry (Saison sèche)

Bon, autant vous le dire tout de suite, on a été un peu déçus. Puisque c’était la fin de la saison sèche bah… tout était sec ! Bien qu’elle ne soit pas goudronnée, la route est en très bon état :

On a rencontré un couple d’anglais qui étaient malheureusement tombés en panne. Nous sommes aller les dépanner dans les petites routes vraiment pourrie et Xavier commence à flipper « On ne sait pas où on va… Pourquoi ils seraient aller au fond, ya rien au fond…!! Tu penses à Wolf Creek ??» (Thriller inspiré de faits réels : 3 backpackers sont en panne en Australie lorsqu’un homme vient les aider, il se révèle être un meurtrier psychopathe et sadique…)

On s’en tire vivants et on tracte leur bolide jusqu’au garage le plus proche, ils ont de la chance, il était à quelques kilomètres.

gibbetbungles-19

C’est en s’espaçant un peu de la route principale qu’on peut apercevoir de biens jolies choses :

Le long de la route on a pu apercevoir des feux de forêt :

gibbetbungles-20

En fait il y a des choses intéressantes les 100 premiers kilomètres puis les 100 derniers… Entre temps, aucun paysage notable, tout est plat, sec et pas très fascinant.

gibbetbungles-11

 

Puis il y a le coin d’ElQuestro Gorge

Où l’on aura la possibilité de se baigner dans des eaux thermales mais aussi des eaux un peu plus froides (glacées). De nouveau on s’est retrouvé à traverser des petites rivières mais rien de foufou…

Il est plutôt marrant de noter qu’autour de chaque trou d’eau on va retrouver une abondance de palmiers !

 

On y a vu nos premiers ( et seuls) croco de notre séjour en Australie ! Ceux ci sont d’eau douce et sont censés être inoffensif pour l’homme… Ils conseillent malgré tout de ne pas s’approcher à moins de 5 mètres.

gibbetbungles-2

 

-

Bref, on est contents de l’avoir fait mais on s’attendait à quelque chose de plus… authentique, de plus dur à franchir qu’une simple route de graviers… Nous roulions à 80km/h en deux roues motrices sauf dans certains chemins qui nécessitaient un peu plus de concentration !

 

Si vous avez une meilleure expérience de cette route, n’hésitez pas à nous en parler !

 

 

Laisser un commentaire

5 COMMENTS

  1. on a bien roulé sa bosse en australie !! hihihi, l a France ne vous manque pas? même un petit peu? la bonne cuisine, le vin? là, vous voyez, j’essaie de vous convaincre du bon côté de notre charmant pays…..ah oui, il reste encore d’autres continents à découvrir. où ais-je la tête!

  2. Coucou, je rattrape mon retard ! Heureusement que tu nous racontes le thriller quelques mois après, ça fait froid dans le dos ^^
    A tout de suite dans le prochain article 🙂