François Peron National Park, Shark Bay et Monkey Mia

Il faut environ 400 km pour rejoindre le parc depuis Kalbarri, les distances commencent à être assez longues, tenez vous prêts pour la suite… 😉

map

En remontant la côte pour accéder à Denham, on s’arrête sur un parking de point de vue pour y passer la nuit. Il faut savoir que dans une grande partie de l’Australie, il est interdit de camper dans son véhicule en dehors des aires de repos officielles et bien sûr il n’y en avait pas dans la région !

On passe une bonne soirée avec deux allemandes qui nous auront rejoint !

C’est à 6h (!) le lendemain matin que nous sommes réveillés par un ranger qui nous explique que nous n’avons pas le droit de dormir à cet endroit là. On échappe de peu à l’amende en l’aidant à ramasser les déchets aux alentours (bon, ok, c’est Marine qui l’a fait … :D).

Pour combler le tout, la pluie s’installe pour la journée, rendant toute visite impossible…

francoisperon
Le parc national de François Peron n’est accessible que par 4×4. A l’entrée du parc il y a des compresseurs afin de dégonfler ses pneus en entrant et les regonfler en partant !

Il est recommandé de dégonfler ses pneus à 15 psi pour la conduite dans le parc car le terrain est essentiellement constitué de sable rouge assez mou.

La première journée on s’est créé un petit camp de fortune a renfort de bâches afin de s’abriter de la pluie et… on a cuisiné. Pendant à peu près 3h. Ouioui…

On pensait utiliser les barbecues du parc mais ils étaient tous hors d’usage, c’est donc au réchaud qu’on s’en ait occupés !

Le lendemain, les nuages sont toujours présents mais il n’y a plus de pluie, on part donc à l’aventure ! o/ Bon, autant vous dire, entre l’entrée du parc où il y a une source d’eau chaude et le bout ou il y a une jolie côte, il y a pas grand chose à part des chemins de sable rouge…

francoisperon-2

La côte est magnifique : des falaises rouges, du sable violet et (on l’imagine) le ciel bleu et la mer turquoise 😀
francoisperon-3
francoisperon-4 francoisperon-5

Petite chasse au crabe (RIP).
crbeLes plages sont désertes

francoisperon-10

Et très grandes …

francoisperon-11

Tout au bout du parc, l’endroit qu’on appelle Skipjack Point est réputé comme étant un endroit de passage fréquenté des animaux marins : dauphins, requins, dugong (élephants de mer) ou encore baleine, tout y passe !
Forcément, y’avait pas un poisson-chat quand on y était…

francoisperon-12 francoisperon-13« Le soleil est de retour ! o/ »

Le lendemain, direction Monkey Mia !
On sort du parc national pour repartir sur la côte opposée, elle est connue pour ses dauphins qui viennent s’y nourrir quotidiennement.

L’accès à la plage est de $8 par adulte.

monkeymia

C’est le centre de volontaire de Monkey Mia qui s’occupe du nourrissage quotidien où tous les matins, jusqu’à 25 dauphins viennent se sustenter.
Bon ok, c’est vraiment touristique… mais on pouvait pas rater des dauphins à nos pieds ! 😀

monkeymia-3
Les dauphins doivent être dans la zone appelée « expérimentale » délimitée par des bouées afin d’être nourris par l’équipe.
En arrivant, on se rend compte que l’endroit est assez chouette, il y a de la brume sur la mer qui donne l’impression que le ciel et la mer se rejoignent sans limite ! Les dauphins sont déja au rendez-vous : on aperçoit trois ailerons au loin !

monkeymia-6

L’heure du premier nourrissage est arrivée mais les dauphins ne semblent pas intéressés et décident d’attraper par eux mêmes les poissons, juste sous nos yeux.

monkeymia-2

L’animatrice nous explique qu’on est vraiment chanceux, que c’est un spectacle peu commun de les voir chasser leur propre nourriture dans cet endroit alors qu’ils peuvent l’avoir sans effort juste à côté !
Les pélicans sont de la partie et tentent d’attraper les poissons des dauphins !

monkeymia-4

Au bout d’un moment, ils se décident à venir dans la zone expérimentale. Nous voilà donc les pieds dans l’eau… Le portable de Marine était jaloux, il a voulu faire un plouf aussi ! Heureusement, aucun soucis pour lui ^^

La maman et le bébé !
La maman et le bébé !

Et voilà les dauphins à nos pieds et pour la première fois on peut les admirer sous toutes les coutures…

monkeymia-8

Habituellement il n’y a pas d’algue mais avec la pluie de l’avant veille, tout avait été remué !

monkeymia-9
Il est possible d’être volontaire, renseignez vous suffisament tôt pour réserver votre place !

En quittant Monkey Mia on reprend la route là où on s’était fait réveiller par le ranger puisqu’il y avait quelques trucs à voir et que de toutes façons, c’était la seule route pour repartir !

Shell Beach est, comme son nom l’indique : une plage de coquillages. Ici pas de sable, seulement des petites coquilles autrefois exploitées comme matériau de construction.
sharkbay sharkbay-3

C’est un peu plus loin sur la route que l’on arrive aux stromatolites de Hamelin Pool : des formations calcaires identiques à celles qui ont contribué à la formation de l’atmosphère il y 3,5millards d’années.

sharkbay-4
sharkbay-5

sharkbay-6

Suivez nous sur Facebook pour être au courant de toute l’actu ! (Genre actuellement on est dans le centre de l’Australie… on a juste un léger retard de publication 😀 )

Post Author
Laura et Xavier
Bienvenue sur notre blog ! Nous sommes Laura et Xavier, deux jeunes français avides d'aventures et de découvertes. Nous voyageons à notre rythme et tentons de capturer les meilleures images au fil de nos escapades. N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ça nous fait toujours plaisir ! :) A bientôt sur le blog !

Comments

2 Comments
  1. posted by
    Alexandra
    Oct 12, 2015 Reply

    Superbes photos pour ne pas changer !
    Gros bisous <3

  2. posted by
    Cindy’s Travel Diaries
    Mai 30, 2017 Reply

    Je suis tombée sur votre site, et j’adore ! Je me replonge avec plaisir dans ces paysages d’Australie que j’ai adoré… Surtout WA qui est bien plus sauvage !! Par contre Monkey Mia j’ai pas trop aimé, bien trop touristique, c’est dmg !!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *