Avant de reprendre la route pour la Côte Est de l’Australie, on a décidé de profiter pleinement du Centre Rouge et d’explorer les alentours d’Alice Springs. Quite à faire 2000km de détour, autant s’aventurer dans les coins les plus perdus !

Au programme : le fameux Kings Canyon et les MacDonnell Ranges, laissés de côté par beaucoup de personnes !

carte

Nous sommes partis d’Uluru en début d’aprés-midi pour rejoindre le Kings Canyon sur une route goudronnée de 320 km.

Kings Canyon

À quelques kilomètres avant l’entrée du Parc National, sur la droite, vous trouverez un petit chemin qui descend, marqué par un caillou et une petite plaque blanche. Ce chemin mène à un magnifique emplacement de camping au milieu des gorges ! Nous étions entourés de chevaux sauvages et les seuls présents ce soir là : idéal pour admirer les étoiles et la voie lactée…

redcenter3
Le lendemain, on part faire la boucle “Rim Walk” qui permet de pleinement profiter du canyon. 3 à 4h de marche (6 km) jusqu’au sommet des falaises. Une fois de plus on vous recommande d’y aller tôt le matin, le chemin ferme à 9h si les températures sont trop hautes dans la journée.

La première partie du chemin est assez dure mais tout le reste est une vraie partie de plaisir ! Les paysages, aussi incroyables les uns que les autres, se succèdent au rythme de vos pas. Ne manquez pas de descendre au « Jardin d’Eden », un trou d’eau permanent abrité du soleil, parfait pour une pause snack !

panoramas

panoramas-2

Une fois le soleil levé, il y a très peu de zone d’ombre, n’oubliez pas votre chapeau…

redcenter3-3

redcenter3-5

La marche est beaucoup plus plaisante que celle d’Uluru, car il ne s’agit pas seulement d’un chemin de gravier. C’est pour nous une des choses à ne pas manquer dans le centre. Quite à faire le détour, autant voir plus qu’un caillou 😉

panoramas-4

L’étape suivante est de traverser les MacDonnell Ranges d’Ouest en Est en faisant une halte à Alice Springs.

Les MacDonnel Ranges

Gros avantage pour nous, nous avons un 4×4 et avons pu emprunter une route non goudronnée : la Mereenie Loop Road (en rouge sur la carte), et avons ainsi évité un sacré détour puisque nous n’avons pas à retourner sur nos pas.

Attention, pour emprunter cette route nous vous recommandons de dégonfler vos pneus : nous avons croisé quelques 4×4 de location nous dépassant fièrement à toute allure pendant que nous les dégonflions et nous les avons croisé plusieurs kilomètres plus loin car ils crevaient et devaient changer leur roue ! 😉

Il faut s’acquitter d’un droit d’entrée d’environ 5$ par véhicule afin de circuler sur la route (dans les stations essence ou les caravan parks avant l’accès à la route).

En rejoignant l’ouest de la route, on est tombés sur un cratère de météorite :

De l’intérieur
De l’extérieur

Dans cette chaîne de montagnes, séparée par la ville d’Alice Springs, on a pu découvrir de chouettes paysages :

redcenter3-8

De l’Ocre :

redcenter3-9

Des peintures aborigènes :

redcenter3-10

Des rochers qui poussent au milieu du désert :

redcenter3-11

De vieux villages abandonnés (Arltunga Historical Reserve) :

redcenter3-13

redcenter3-12

Ils étaient autrefois utilisés pour les mines lors de la ruée vers l’or.

Peu de temps après, nous reprenions la route pour la Côte Est de l’Australie, dernière partie de notre Road-Trip. Encore une fois, un autre trajet de 2000km est prévu ! Heureusement on a nos copines Caroline et Amélie (et oui encore !) qui font à nouveau la route avec nous 😉

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager !

Retrouvez nous sur Facebook, Twitter et Instagram ! 😉

Laisser un commentaire

1 COMMENT