De Kampot à Kep : la vie tranquille à la Cambodgienne

Il y a quelques jours, on vous parlait de notre escapade de Sihanoukville à Koh Rong Sanloem, mais aujourd’hui on va vous parler de vrai coup de cœur, cette fois ci, pas de plage paradisiaque, juste la vie qui va et qui vient, le Cambodge intense mais pourtant calme, aujourd’hui on se rapproche de la frontière Vietnamienne pour atteindre Kampot puis Kep qui est la porte d’accès à Rabbit Island.

Kampot et Rabit Island-37

Notre idée de base était d’arriver sur Kampot pour visiter les plantations de Poivre de Kampot, dont la renommée est mondiale.

Kampot et ses alentours

Grosse plantade ! La plupart des plantations se situent à Kep, à une trentaine de kilomètres à l’Est. Tant pis, on y est donc on y reste et on décide d’explorer le coin avant de reprendre un bus direction Kep.

Nous avons dormi à Kampot Oasis, pour environ 6€ nous étions logé dans des Bungalows tous neufs, propre avec un personnel très aimable, petit déjeuner très bon sur place… Bref très contents de notre séjour.

Kampot logement

Vous pouvez le trouver sur Booking.com et si vous utilisez notre lien vous pouvez gagner jusqu’à 15€ sur vos futures réservations !

C’est à Kampot Oasis que nous avons loué des scooters et on en a profité pour explorer les environs.

Le Bokor

Nous avons commencé par monter en haut de Bokor. C’est une belle route qui nous ramène une centaine d’année en arrière, lorsque le Cambodge était sous influence Française. Les colons Français décident d’installer une station climatique à plus de 1000m de hauteur.

Kampot et Rabit Island

La construction de la route a entraîné la mort de près de 900 forçats en l’espace de 9 mois pour l’unique confort des Français qui ne supportaient pas la chaleur de la capitale… Pour retrouver aujourd’hui des bâtiments qui n’ont presque jamais été utilisés.

Plutôt que d’investir dans le développement de l’économie Khmer, ils ont favorisé le confort des colons, investissant des sommes faramineuses pour… rien !

bokor palace hotel

bokor palace hotel

Bokor Palace Hotel

Si vous voulez en savoir un peu plus, on vous conseille de lire la page Wikipédia de la Station d’altitude de Bokor, pleine d’informations !

Nous avons donc visité le Bokor Palace Hotel en ruine, où la brume aux alentours était tellement intense que nous avons loupé toute la vue, mais apparemment c’est très commun !

Bokor montagne

On a aussi fait un tour vers un temple (toujours en activité) et une église chrétienne abandonnée.

Temple Bokor

Kampot et Rabit Island-11

Eglise bokor cambodge

C’était vraiment intéressant sur place de voir la grandeur de ces bâtiments aujourd’hui abandonnés, ils sont pourtant visités fréquemment il y a même un hôtel démesurément grand qui à dernièrement était rénové. On se sentait un peu comme dans une ville post apocalyptique, sur le moment on ne comprend pas spécialement ce qui s’y passe…

Quand la brume finit par se lever...
Quand la brume finit par se lever…

Si vous aimez tout ce qui est Urbex, on vous le recommande clairement et louer un scooter est idéal pour être libre de vos mouvements 😉

C’est aussi aux alentours de Kampot, en faisant une petite ballade à scooter que nous avons eu la chance (ou pas du tout !!!) de voir notre première mygale.

Mygale cambodge

La ballade au coucher du soleil

Le soir, nous réservons auprès de Kampot Oasis un tour en bateau au coucher du soleil pour apercevoir des lucioles. La ballade nous coûtait 10$ par personne et un nombre assez important de piqûres de moustiques.. Pour autant la ballade était vraiment agréable, le staff du bateau très aimable et le tarif incluait une boisson fraîche, ce qui nous a permis de profiter confortablement du coucher de soleil.

fleuve kampot

kampot coucher de soleil

Kampot Coucher de soleil fleuve

Difficile de capter ces petites lucioles, elles n’étaient pas très nombreuses et clairement, ça n’a pas rendu notre soirée magique mais nous avons passé du bon temps !

Découvrir Kep

Le lendemain, nous avons pris la route pour Kep, nous avions déjà une idée de ce nous voulions faire et voici des pistes pour que vous puissiez vous même prévoir votre voyage.

Visiter une plantation de Poivre.

On a commencé par visiter une plantation de poivre, nous sommes allés à Sothy’s Pepper Farm, où nous avons eu le droit à une visite guidée en français Gratuite !

Kep Plantation poivre

Kep Plantation poivre

Kep Plantation poivre

Tout le processus nous est expliqué, on vous recommande vraiment de faire un tour dans le coin, nous avons A-DO-RÉ !!

Kep Plantation poivre

Kep Plantation poivre

Kampot et Rabit Island-33

On a pris un petit repas sur place et sommes partis avec un sachet de poivre à infuser qui nous a duré longtemps

Se reposer

C’est dans cette région que nous avons appris le calme ambiant du Cambodge, rien ne sert de se presser, il vaut mieux siester ! Rien à voir avec la foule d’Angkor Wat ou la ville touristique de Sihanoukville, ici les locaux ont la belle vie : calme et douce. Chacun vit à son rythme et ici il vaut mieux être patient.. 🙂

Kep Cambodge
Alors on s’est mis au rythme du Cambodge, et on a fait la sieste sur les nombreux hamacs qui bordent la côte.

Kep Cambodge

Manger local

Le soir on se fait une assiette de crabe de Kep, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas mangé de fruits de mer et ils sont renommés dans le coin ! Il y a même une statue de crabe géant sur la côte.

Crabe Kep Cambodge
Passer une ou deux nuits sur Rabbit Island

Le lendemain on embarque à bord des bateaux qui relient Kep à Rabbit Island (elle est censée avoir la forme d’un lapin mais on l’a cherché pendant longtemps… pas vu haha)

Rabbit Island Cambodge
Et c’est à partir de ce moment là que nous nous sommes vraiment sentis sereins.

Nous avons passé 2 nuits sur place, et on vous l’avoue tout de suite, il n’y a absolument rien à faire ! Mais nous avons adoré :  nous baigner, se poser sur un hamac et dormir quelques heures avant le coucher de soleil et refaire la même chose le lendemain…

Kampot et Rabit Island-48
Ça c’était notre maison pour deux nuits, l’électricité est réduite à quelques heures la nuit, quand vous entendez le générateur au loin. Un séjour totalement déconnecté qui nous a fait grandement du bien !

Kampot et Rabit Island-47
Un petit conseil : baignez vous la nuit ! Il y a du plancton phosphorescent et c’est vraiment un joli spectacle de s’y baigner lorsqu’il fait noir.

Kampot et Rabit Island-46
Il y a peut-être une ou deux marches à faire autour, par contre on a rencontré des personnes qui pensaient qu’il y avait des hébergements de l’autre côté de l’île, ont tout marché avec leurs sacs à dos pour faire demi tour… Heureusement que l’île n’est pas grande ! Petite pensée à Vincent et Jess ^^

Kampot et Rabit Island-44
Kampot et Rabit Island-45
N’oubliez pas de retirer de l’argent avant de venir ! Il n’y a pas de distributeur sur l’île 😉

Kampot et Rabit Island-50

Après avoir rejoint Kep, nous refaisons un petit tour sur la côte avant de repartir pour la capitale Phnom Penh.

Kampot et Rabit Island-54

En rentrant sur la capitale, notre bus a eu une petite panne. Nous avons été très surpris de la façon des cambodgiens à gérer les problèmes techniques…

Kampot et Rabit Island-51
Le moteur chauffe ??? Pas grave on va prendre l’eau de la rivière et le mettre dans le circuit de refroidissement… Je vous laisse admirer la couleur de l’eau haha.

Le moteur chauffe toujours ??? On jette des seaux d’eau directement sur le moteur… Vous en avez un aperçu dans notre vidéo sur le Cambodge !

On vous laisse sur ces images bien marrantes et on se retrouve prochainement pour notre dernier article sur le Cambodge !

A très bientôt.

Post Author
Laura et Xavier

Bienvenue sur notre blog ! Nous sommes Laura et Xavier, deux jeunes français avides d’aventures et de découvertes. Nous voyageons à notre rythme et tentons de capturer les meilleures images au fil de nos escapades.
N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ça nous fait toujours plaisir ! :)

A bientôt sur le blog !

Comments

Un commentaire
  1. posted by
    Alexandra
    Août 12, 2017 Reply

    Vous arrivez toujours à rendre attrayants des pays qui ne m’attirent pourtant pas du tout à la base, bravo 🙂

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *